Retour vers la Liste des Quartiers

Navires de Pêche industrielle et hauturière : Les chalutiers de Boulogne-sur-Mer


Boulogne sur Mer est le premier port de pêche de France aussi bien en valeur qu'en quantité des apports sous criée (plus de 50000 tonnes/an). Il est un des derniers à posséder une flotte de pêche industrielle importante. Cette flotte se partage entre deux armements, Le Garrec et Nord Pêcheries. En 2005, ces deux armements ont fusionné et pris le nom d'Euronor (site internet : http://www.euronor.fr), notamment pour faire face aux quotas et à la hausse des carburants. Il est peu fréquent de voir tous ces navires rassemblés ensemble à Boulogne, car s'ils débarquent dans ce port, ils déchargent aussi dans des bases avancées en Ecosse afin de ne pas s'éloigner des lieux de pêche.

La flotte se compose alors de 3 navires surgélateurs et de 10 chalutiers hauturiers de pêche fraîche. Leur longueur varie entre 44 et 55 mètres. Il est a remarquer que le terme de "pêche industrielle" n'est pas employé à Boulogne, on lui préfére celui de "pêche hauturière" afin de gommer cette image négative que véhicule le qualificatif "industrielle", faisant plus penser à "navire usine" des années 1960, et qui vient masquer les progrès importants réalisés d'amont en aval dans la filière poisson.

Début 2009, Euronor armait 8 chalutiers : les "André Leduc", "Bressay Bank", "Cap Nord II", "Cap Saint-Georges", "Cap Saint-Jean", "Halten Bank", "Klondyke" et "Nordic II". (source : Le Marin, N° 3216 du 27/02/2009). Pour 2012, il ne sont plus que sept. Il s'agit des chalutiers surgélateurs "Klondyke", "Cap Nord" et "Nordic II" et des chalutiers de pêche fraiche "André Leduc", "Bressay Bank", "Cap Saint Georges" et "Halten Bank".



Photo Gino Provost
Sur cette photo de 1986, cinq chalutiers de pêche hauturière en enfilade dans le bassin Loubet. Les 3 premiers sont : Frédéric-Daniel (BL 341175, de 1972, devenu le Viking Bank), Cap Sainte Anne (BL 265868, de 1976) et Cap Saint Jean (BL 463519, de 1979).


Le "Cap Nord" (BL 734690) au printemps 2007 à Boulogne. Photo Gino Provost

Cap Nord

Immatriculation : BL 734690
Construit en 1988 en Norvège
Coque métal
L x l : 54,30 m x 13 m
Jauge brute : 801,10 tx
Puissance : 3057 cv
Armement Le Garrec
Photo Gino Provost



Le Cap des Palmes, immatriculé BL 265869. Long de 46 m, il a été construit en 1976 aux Ateliers et Chantiers de la Manche à Dieppe. Doté d'un moteur de 1800 CV, ses cales réfrigérées ont une capacité de 580 mètres cubes. Sorti de flotte en 2003 et ferraillé à Gand (Belgique) l'année suivante.

Ci-dessus, le portique arrière du Cap des Palmes
et la rampe de remontée du chalut à bord.

 

A gauche, le Cap Saint Jean au cours d'un carénage et d'une révision sur le slipway de Boulogne-sur-Mer. Il était immatriculé BL 463519. Sa longueur est de 50 m et il a été construit en 1979.
Il pêche essentiellement le lieu noir et debarque tous les 12 jours à Boulogne-sur-Mer.

Le Cap Saint Jean était inscrit au plan de sortie de flotte d'avril 2009 et fut cassé l'été suivant.

Photos ci-dessus et ci-contre du Cap Saint-Jean
et du Cap-des-Palmes : Philippe Malpertu

 

 



Le "Cap Saint Jean" (BL 463519) au printemps 2007 à Boulogne. Photo Gino Provost

Le "Cap des Palmes" en juillet 2004 au cours de sa démolition au chantier Van Heyghen Recycling à Gand (Belgique).
Photo Peter Wyntin



"Cap Saint-Jean". Photos David Gosselin (2005)

Détail du pont du "Cap Saint-Jean". Photos David Gosselin (2005)

Détail de la passerelle du "Cap Saint-Jean"



Mai 2007, le "Cap Saint-Jean" quitte le port de Dunkerque. Photos Jean-Luc Delaeter


Le "Cap Saint-Georges". Photo David Gosselin (2005)

Le "Cap Saint-Georges". Photo David Gosselin (2005) .

 

Nom : Cap Saint-Georges
Immatriculation : BL 924675
Chalutier hauturier
Construit en 2002 sur coque acier
Longueur x largeur : 44,10 m x 11,20 m
Jauge brute : 551,72 tx
Puissance : 2500 cv
Armement : Le Garrec puis Euronor

 

 

Le "Cap Saint-Georges"
Photo Yannick Le Bris

Cap Saint-Georges
Photo Yannick Le Bris



Le Cap Saint-Georges aux abords des Orcades (Ecosse). Photo Sean Glackin

Nom : Cap Saint-Jacques
Immatriculation : BL 463725
Construit en 1979 sur coque acier
au chantier de Constructions de la Manche
Longueur : 49,95 m
Jauge brute : 497,45 tx
Moteur Deutz de 2000 cv
Armement : Le Garrec et cie à Boulogne-sur-Mer
Sorti de flotte en 2008.


Photos du "Cap Saint-Jacques" : David Gosselin (2005)

Le Cap Saint-Jacques pêche en base avancée. Il fut, durant une décennie, le ruban bleu du port de Boulogne. Il pêchait dans les grands fonds de Ouest-Ecosse

Le "Cap Saint-Jacques" en relâche dans une baie écossaise.
Photo Sean Glackin
Le "Cap Saint-Jacques" : déchargement en base avancée dans un port écossais. Photo Sean Glackin


Juin 2008 : le "Cap Saint-Jacques" attend à Gant (Belgique) devant le Chantier de démolition naval Van Heyghen Recycling. Il sera bientôt cassé et son métal recyclé. Plus ci-dessous, le hauturier en cours de démolition quelques jours plus tard.

Photos Peter Wyntin


Le "Klondyke", chalutier industriel immatriculé BL 735220.

Longueur de 54,55 m, construit en 1988 en Norvège, tonnage de 1491 tx pour une puissance de 2250 kW.

Louis Evrard, immatriculé BL 101940. Il a été construit en 1973 aux chantiers de Gdynia (Pologne). Sa puissance est de 2000 CV et sa longueur de 54, 25 mètres. La cale à poisson a une contenance de 500 mètre cubes.

Ci-dessous : Viking Bank, immatriculé BL 341175 (ex-Frédéric-Daniel). Datant de 1972, c'est un sister-ship du Louis Evrard. Ses caractéristiques sont donc les mêmes. Il a également été construit en Pologne.

Photos ci-dessus et ci-dessous des Louis Evrard, Klondyke et Viking Bank : Philippe Malpertu



Le "Viking Bank" (BL 341175)

Le "Viking Bank"
(BL 341175)
Photo Arie Jongejan (www.shipdata.nl)

Le Cap Sainte-Anne, chalutier industriel, immatriculé BL 265868, a été construit en 1976 aux Ateliers et chantiers de la Manche à Dieppe (Seine-Maritime). La coque en acier contient une cale réfrigérée de 580 m3. Le navire jauge 709 tonneaux. Sa vitesse est de 14,2 noeuds, étant propulsé par un moteur de 1800 CV.
Longueur de 46 m pour 10,80 m de large.

Le "Louis Evrard" (ci-dessous à gauche), le "Viking Bank"
(ci-dessous à droite) et le "Cap Sainte Anne" (ci-contre à droite)
ont été ferraillés au chantier de démolition naval Van Heyghen Recycling à Gand (Belgique) en 2006.
Photos Peter Wyntin

 

Nom : Magritte
Immatriculation : BL 195534
Chalutier semi-industriel
Construit en 1974 sur coque acier
Chantier naval Astilleros Luzuriaga (Espagne)
L x l x c : 43 m x 9 m x 4,10 m
Moteur Deutz
Puissance : 1200 cv
Armement : Battez et cie à Boulogne sur Mer

Le "Magritte" a été vendu en Uruguay au milieu des années 1980, basé à Montevideo et gardant son nom d'origine. Il avait eu un sister-ship, le "Jean Masset", immatriculé BL 195533. Ce dernier sera vendu au Bahrein, devenant le "Al Rayash III".

 


Photo Patrick Welvaert


Photo Patrick Welvaert

Nom : Marmouset
Chalutier industriel immatriculé BL 341148
Construit en 1971 sur coque acier
Chantier naval SICCNa à Saint-Malo
L x l x c : 46,70 m x 10,30 m x 4,30 m
Jauge brute : 634 tonneaux (242,18 nette)
Moteur Crepelle de 1800 cv
Vitesse : 14,5 noeuds
Cale réfrigérée de 390 m3
Armement des Pêcheries Manesse et Sénéchal

Probablement exporté à Saint-Pierre-et-Miquelon (informations sous réserves).

Nom : Halten Bank
ex-"Nicolas Copernic"
Immatriculation : BL 194077
Construit en 1973 sur coque métal
Chantier naval Centromor de Gydnia (Pologne)
L x l c : 54 m x 11,3 m
Jauge brute : 585,95 tx
Moteur Crépelle (à l'origine)
Puissance : 2000 cv
Vitesse : 14 noeuds
Armement Nord Pêcheries puis Euronor depuis 2006.

Comme d'autres chalutiers hauturiers boulonnais, il pêche le lieu noir et debarque tous les 12 jours à Boulogne-sur-Mer.

Ce bateau est un des 22 chalutiers "54 m", construits en Pologne, de la série B 423 dont il porte le N° 17. Il fut initialement construit pour l'armement Scaviner et Chauchet.


Photo Gino Provost (1986)


Le chalutier "Halten Bank" en Manche, avril 2010. Photo Marc Ottini


Photos gauche et droite du "Halten Bank" : David Gosselin (2005)



"Halten Bank" dans le bassin Loubet du port de Boulogne - Février 2008. Photo Philippe Malpertu


Photo Patrick Welvaert

Nom : Saint Patrick
Immatriculation : BL 101695
Construit en 1972 sur coque acier
Chantier naval Centromor de Gdynia (Pologne)
L x l x c : 53 m x 11 m x 4,70 m
Jauge brute : 595,27 tx
Moteur Crepelle de 2000 cv
Vitesse : 14 noeuds
Sister-ship du Saint Claude.
Armement Pêcheries de la Morinie (Boulogne-sur-Mer)

Passé à Lorient dans les années 1980 (LO 101695)
Armement : Le Goff



Le chalutier industriel "Nordic II". Photo David Gosselin

Nom : Nordic II (ex-Viking Bank)
Immatriculation : BL 341180
Construit en 1972 sur coque acier
Chantier naval de Gdynia (Pologne)
L x l x c : 54,25 m x 11 m x 6,20 m

Jauge brute : 595 tx
Moteur Crépelle de 2000 cv
Vitesse : 14 noeuds
Cale à poisson de 500 m3
Armement : Nord Pêcheries
Sister-chip du Louis Evrard et l'Otter Bank

De gauche à droite : le Klondyke (voir photos et infos plus haut) et le Cap Nord (immatriculé BL 734690, construit en 1988, long de 54,30 m, armement Le Garrec). Photo David Gosselin


Le Bressay Bank, un des derniers nés de la flotte "hauturière" boulonnaise, de l'armement Euronor (ex-Nord Pêcheries). Construit en 2002 et immatriculé BL 900470, longueur de 44 mètres. Remarquez l'aspect du portique, encore peu usité sur un bateau français. Photos David Gosselin. Voir plus bas d'autres photos du Bressay Bank.

Il est à noter que, de 1967 à 1976, les chantiers navals de Gdynia (Pologne) construisirent de nombreux chalutiers hauturiers pour la flottille boulonnaise, entres autres : le "Dogger Bank" (ex-Janine-Andrée, BL 289077), le "Fisher Bank" (ex-Ptolomée, BL 339615), le "Louis Evrard" (BL 101940), le "Nordic" (BL 193738), le "Nordic II" (ex-"Viking Bank", BL 341180), le "Otter Bank" (BL 341170) et le "Viking Bank" (ex-"Frédéric-Daniel", BL 341175). Ces bateaux firent tous partie de l'armement Nord Pêcheries ainsi que les "Ptolémée" (BL 339615) et "Nicolas Copernic" (BL 194077, devenu "Halten Bank").

Dans les mêmes chantiers polonais furent également construits les "Boulonnais" (BL 265316) et "Equiennois" (BL 341223) pour l'armement Delpierre, les "Frédéric-Daniel" (BL 341175), "Margat" (BL 101970), "Mousse" (BL 341392), "Moussaillon" (BL 341240) pour les Pêcheries Manesse et Sénéchal, les "Saint Martin" (BL 341086), "Saint Louis II" (BL 341129), "Saint Claude" (BL 341181), "Saint Patrick" (BL 101695) pour les Pêcheries de la Morinie, le "Bruix" (BL 341169) pour la Société d'armement Fourmentin-Pollet, les "Jones Bank" (BL 265160), "Shetland" (BL 341120) et "Sydero" (BL 341130) pour l'armement Leduc. Plusieurs des bateaux nommés ci-dessus changeront de noms ou d'armateur à Boulogne.
(Source : Annuaires de l'armement à la pêche)

De tous ces grands chalutiers boulonnais construits dans des chantiers polonais, il ne subsistait plus dans la flottille française de pêche, début 2009, que les "Nordic II", "Halten Bank" et "Bruix" (passé au quartier de Bayonne et devenu fileyeur).




Photos droite et gauche : David Gosselin

Nom : André Leduc
Immatriculation : BL 924680
Chalutier "hauturier" construit en 2004
Coque métal
L x l x c : 44 m x 11 m 4,70 m
Capacité de cale : 450 m3
Puissance : 2500 cv
Armement : ex-Nord Pêcheries,
Fusionné avec Le Garrec dans l'armement Euronor

 


Photos ci-dessus et ci-dessous à gauche : Jean-Baptiste Bouville

 

 

 

Nom : Bressay Bank
Immatriculation : BL 900470
Construit en 2002
Coque acier
Longueur : 44 m
Puissance : 2500 cv
Jauge brute : 500 tx
Armement Euronor


Le "Bressay Bank" dans le bassin Loubet à Boulogne-sur-Mer. Photo Jean-Baptiste Bouville

Nom : Notre-Dame des Anges
Immatriculation : B 2435
Dessin Patrick Neveu


N.B. : Les pages consacrées à la pêche hauturière dans des quartiers maritimes ne sont que des instantanés à un moment donné. Malgré des recherches, elles ne sont pas nécessairement complêtes et n'intégrent pas obligatoirement toutes les évolutions qu'ont pu connaître ou connaîtront ces flottilles tout au long de leur activité.

Retour vers la Liste des Quartiers
Page mise à jour le 01/05/2009