Vers la liste des Bateaux
La préparation des crevettes sur le "De Zeemanshoop"

Le crevettier belge De Zeemanshoop (" Espoir du Marin " en Flamand) était un bateau de pêche de Nieuwport (Belgique) et pêchait en Mer du Nord. Construit en 1942 et immatriculé O 106 puis N 106, il est sorti de flotte en 1987. C'était le dernier bateau qui cuisait les crevettes à bord selon la méthode traditionnelle, c'est à dire avec séchage des crevettes en plein air. Actuellement, la pêche est encore préparée à bord des navires mais selon une autre méthode : les crevettes sont cuites puis rapidement mises dans l'eau froide et ressorties, ne gardant qu'un peu d'humidité.
La saison de pêche s'étalait d'Août à Novembre. L'opération se déroulait sitôt rentré au port et amarré à quai. Mais il arrivait que les marins commencent à cuire les crevettes en plein mer après la dernière pêche, juste avant de rentrer en port. C'était un produit prêt à consommer qui était mis à la vente. Les crevettes du De Zeemanshoop, toujours préparées par le même " chef ", avaient la réputation d'être les meilleures du port.
A Dunkerque, on utilisait aussi cette méthode pour préparer la crevette. Pendant longtemps, les liens furent étroits entre pêcheurs dunkerquois et ceux de La Panne ou de Nieuwport. Tous parlaient le Flamand et on trouve parfois des noms de famille semblables des deux côtés de la frontière.

Les crevettiers Belges sortent le soir ou pendant la nuit et rentrent au port le matin. Aux Pay-Bas, certains bateaux partent pour plusieurs jours. Ils cuisent également les crevettes à bord mais ils ajoutent des produits de conservation, ne rentrant que le jeudi tard pour vendre sous criée le vendredi matin. Les crevettes Belges sont donc plus fraiches mais plus chères. Cependant, peu de bateaux Belges pratiquent encore cette pêche.

Les informations et les photos (datant de 1983) de cette page sont de Gino Provost, un " shiplover " belge.


Photo de gauche : Les crevettes telles qu'elles sortent de l'eau, mélangées à du sable, des algues et autres impuretés.

A droite : Les crevettes sont séparées des déchets avant la cuisson.

Photo de gauche : Tri des crevettes à bord du navire
A droite : Le "chef" commence la cuisson

Installé à l'arrière du bateau, le "chef" surveille la cuisson des crevettes plongées dans une grande bassine remplie d'eau de mer bouillante.

Après la cuisson, les crevettes sont mises à sécher selon la méthode ancestrale c'est à dire à l'air libre.

Après séchage, le "chef" effectue un second tri
des crevettes pour ôter les dernières impuretés.

Photo en haut à gauche : Les crevettes après cuisson
En haut à droite : certains déchets serviront à la préparation de la soupe de poisson.
En bas, à gauche : Les crevettes prêtes à la consommation.
Fiche technique du crevettier "De Zeemanshoop" :
Construit en 1942 au chantier "Gebroeders Coppens" à Gand
Coque bois
Longeur : 12,15 m
Largeur : 4,40 m
Jauge brute (en tonneaux) : 17, 91 (jauge nette de 6,11)
Moteur A.W.A. de 60ch en 1942
Moteur Baudouin de 80 ch en 1964, puis de 90 ch en 1975
D'abord immatriculé O 106 (Ostende) de 1942 à 1955 sous les noms d'Alberta, puis Lucie-Jenny (en 1951). En Mai 1955, il passe à Nieuwport (N 106) et prend son 3ème et dernier nom. Sorti de flotte le 23/02/1987 et cassé après 45 ans de service.

Vers la liste des Bateaux